Faut-il investir dans le neuf ou dans l’ancien ?

L’investissement en immobilier est un sujet qui intéresse tout le monde à un moment ou à un autre. Les options d’investissement disponibles sont le neuf et l’ancien. Que cet investissement soit à but personnel ou d’entreprise, le choix peut être difficile. Bien entendu, chaque option dispose des avantages assez convaincants pour faire pencher la balance.

Pourquoi acheter dans l’ancien ?

La principale raison pour laquelle acquérir de l’ancien est une opportunité alléchante est le prix. Dans la moyenne, le mètre carré de terre d’un domaine ancien vaut deux mille six cents euros. Au même moment le prix du neuf avoisine les quatre mille quatre cents euros le mètre carré. Bien que différentes raisons comme la situation géographique influent sur le prix, l’ancien représente une bonne affaire.

Quel que soit l’emplacement, le neuf coûte toujours plus cher que l’ancien. Cela est dû à la cherté des  matières utilisées dans la conception des  aménagements neufs. Il est à noter que la valeur des logis neufs subit une baisse conséquente à l’aménagement. Cette perte est estimée à vingt pour cent de la valeur d’acquisition.

En termes de chiffre, investir dans une ancienne propriété est beaucoup plus intéressante que de parier sur le neuf. Les rendements moyens en sont la preuve. Avec un  local ancien, il est possible d’obtenir jusqu’à sept pour cent de bénéfice. Alors que le neuf ne donne que quatre pour cent au mieux.

De plus, il faut impérativement compter entre un an et demi et deux ans avant de pouvoir emménager. Contrairement au neuf, l’aménagement dans un local ancien peut se faire après quatre mois maximum. Voilà autant de bénéfices perdus pour un investisseur qui a misé sur le neuf.

Choisir l’ancien c’est aussi participer à la sauvegarde de l’écosystème. Pour la construction de nouveaux locaux, des machines électriques et d’autres appareils sont déployés. Leur utilisation augmente la pollution atmosphérique. Les retombées sont graves sur l’écologie.

Avantages à acheter dans le nouveau

Investir dans le neuf peut revenir cher, mais il y a bien des avantages non négligeables. Tout investissement donne naissance à des charges. Dans le cas des vieux logis, elles sont très lourdes. Surtout sur le plan fiscal, et ce n’est pas le cas des nouveaux logis.

En effet, les charges fiscales appliquées aux locaux neufs viennent équilibrer les coûts par rapport à l’acquisition. Grâce à la loi Pinel, les investisseurs en neuf reçoivent des subventions sur impôt. Cette grâce fiscale s’évalue jusqu’à hauteur de vingt et un pour cent. Elle est accordée aux locaux achetés à l’état neuf et qui resteront en location pendant une période de dix années.

Un autre avantage dans l’achat du nouveau est la garantie de ne pas avoir à faire des rénovations de si tôt. En effet, à la réception des clés, l’acquéreur est assuré de la qualité des travaux. Par ailleurs, les réparations obligatoires sont couvertes sur une période de 10 ans par une assurance.

Par ailleurs, les nouveaux locaux sont tous dotés de systèmes qui favorisent la non consommation abusive d’énergie. D’ici les prochaines années, ce sera le modèle de local que voudront tous les locataires. Il vaut mieux prendre les devants maintenant que plus tard. Autre chose, le projet d’investissement dans l’immobilier neuf est plus viable à long terme. Contrairement à l’investissement dans l’ancien.