Comment négocier sa vente en viager ?

vente en viager

Vous êtes un propriétaire désireux d’augmenter vos revenus tout en vous assurant d’avoir un toit où dormir ? Avez-vous déjà pensé à vendre votre propriété en viager ?

Comme dans toute vente, vous souhaitez toujours avoir le meilleur profit, sans pour autant arnaquer votre acheteur. C’est ce que l’on appelle « négocier ».

Dans cet article, découvrez des conseils d’expert pour négocier une vente en viager.

Osez rejeter les offres

Si vous êtes assez audacieux, vous pouvez essayer une tactique de négociation plus extrême : rejeter l’offre de l’acheteur. Attention, cela ne signifie pas contrer l’offre.

En effet, pour garder un potentiel acquéreur dans le jeu, vous demandez lui demander de soumettre une nouvelle offre. S’il est vraiment intéressé, croyez-le, il le fera. Cette stratégie prouve tout simplement que vous connaissez la vraie valeur de votre propriété.

Parce que vous pouvez obtenir une meilleure offre à tout moment, l’acheteur potentiel n’attendra pas longtemps pour vous soumettre une offre d’achat en viager plus compétitive.

Cette stratégie peut être particulièrement utile si la propriété n’est sur le marché que depuis peu de temps. Même chose si vous avez une journée porte ouverte à venir.

Mettez une date d’expiration sur votre contre-offre

Dans l’intérêt de vendre votre maison rapidement, pensez à mettre une date d’expiration sur vos contre-offres. Cette stratégie oblige l’acheteur à prendre une décision.

Attention cependant à ne pas fixer un délai trop court. L’acheteur risque de se désister. Au lieu de cela, déterminez une date limite conforme au délai par défaut mentionné dans un contrat immobilier standard. Si l’expiration par défaut est de 3 jours, vous pouvez la réduire à un ou deux jours.

négocier vente en viager

De plus, cela créera un sentiment d’urgence chez le potentiel acheteur. Vous lui laisserez le temps de réfléchir, tout en provoquant chez lui une réelle envie ou non d’acheter votre propriété.

Cela prend tout son sens plus particulièrement en vente en viager, car vous souhaitez recevoir un complément de revenu sans perdre de temps à attendre qu’un potentiel acheteur se décide.

Ne laissez pas la fierté vous empêcher de négocier un accord

Votre maison était votre fierté et votre joie à un moment donné. Vous vous souvenez à quel point vous étiez excité lorsque vous avez emménagé pour la première fois ?

Pensez à tous ces souvenirs que vous avez créés entre ces quatre murs. Le jour où il ne sera plus à vous et sera officiellement à quelqu’un d’autre, vous aurez une petite larme dans les yeux .

Vous souhaitez maintenant vendre cette maison en viager. Vous voulez vivre une retraite plus paisible sans souci d’argent. Pour ce faire, vous devez vendre. Alors, ne laissez pas une chose stupide comme la fierté vous empêcher de rêver. Au contraire, pensez à tous les projets que vous pouvez enfin réaliser avec ce complément.